subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link
subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link
Répertoiresite néerlandais

Vaccins antiviraux pour volailles

Vaccins contre:

- maladie de Marek
- maladie de Newcastle
- bronchite infectieuse
- maladie de Gumboro
- arthrite due aux réovirus
- anémie infectieuse virale
- le syndrome de la chute de ponte (Egg Drop Syndrome ou EDS)
- laryngotrachéite infectieuse
- rhinotrachéite

Voir aussi: Vaccins contre les maladies bactériennes et parasitaires chez les volailles

Vaccins contre la maladie de Marek

Les poules pondeuses et reproductrices sont vaccinées en période d’élevage. Etant donné la durée d’élevage plus longue des poulets à label, il est recommandé de vacciner les poussins à l’âge d’un jour, au couvoir, contre la maladie de Marek.
Vaccin
Les vaccins contre la maladie de Marek sont administrés par injection, au couvoir, à des poussins d’un jour ou à des embryons âgés de 18 jours. Ils contiennent soit l’herpèsvirus de la dinde (souche HVT FC126) sous forme lyophilisée, soit la souche Rispens du virus de la maladie de Marek atténuée (CVI988) sous forme cellulaire conservée en azote liquide. Certains vaccins combinent l’herpèsvirus de la dinde et la souche homologue, tous deux sous forme cellulaire et donc conservés en azote liquide. Une spécialité contient comme souche vaccinale un herpèsvirus de la dinde (HVT) recombinant, exprimant l'antigène protecteur (VP2) du virus de la bursite infectieuse aviaire (IBDV ou maladie de Gumboro), souche Faragher 52/70. Ce vaccin induit une immunisation active et une réponse sérologique vis-à-vis de la maladie de Gumboro (Infectious Bursal Disease ou IBD) et de la maladie de Marek chez le poussin. Un vaccin contenant l’herpès virus vivant du dindon recombinant (souche HVT/ILT-138) exprimant gD et gI du virus de la laryngotrachéite infectieuse protège contre la maladie de Marek et la laryngotrachéite infectieuse. Ce vaccin est administré ou poussin d’un jour.
Protection
La vaccination empêche la formation des tumeurs et des lésions nerveuses dues au virus pathogène de la maladie de Marek. Elle ne prévient cependant pas l’infection des volailles par ce virus. Les résultats de la vaccination dépendent largement du respect de la technique de vaccination. La vaccination doit obligatoirement être pratiquée à l’âge d’un jour, au couvoir, afin de protéger les poussins durant les quatre premières semaines de vie, période critique durant laquelle une infection par le virus de la maladie de Marek engendre la formation ultérieure de tumeurs spécifiques.
Particularités
Cette maladie est à déclaration obligatoire. La vaccination doit toujours être effectuée en présence du vétérinaire responsable du couvoir.

Maladie de Marek

NOBILIS RISMAVAC (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus de la maladie de Marek cellulaire (CVI 988): min 1000 DICT50/dose
vaccin injectable im
Posologie:
poussin d'un j: 1 dose (0,2 ml)/animal
OOI: 9 j
DOI: pas d'info
Temps d'attente: 0 j
ampoule 1000, 2000 doses
R/i
NOBILIS RISMAVAC + CA 126 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
par dose:
virus de la maladie de Marek att (souche CVI 988): min 3,0 log10 pfu
herpèsvirus de la dinde att (souche FC 126): min 3,0 log10 pfu
suspension cellulaire congelée et solvant pour vaccin injectable sc, im, in ovo
Posologie:
poussin d'un j, embryons (âge 18 j): 1 dose par animal
OOI: 5 j
DOI: pendant la période à risque
Temps d'attente: 0 j
flacon 2000 doses et 400 ml de solvant
R/i

Maladie de Marek + laryngotrachéite infectieuse

INNOVAX-ILT (Intervet Int) - Notice via EMA -
herpèsvirus vivant du dindon recombinant (souche HVT/ILT-138) exprimant gD et gI du virus de la laryngotrachéite infectieuse: 10exp 3,1 - 10exp 4,1 PFU
vaccin injectable sc
Posologie:
poule (âge 1 j): 1 dose/animal
OOI: ILT: 4 sem, Marek: 9 j
DOI: ILT: 60 sem, Marek: toute la période à risque
Temps d'attente: 0 j
ampoule 1 x 2000 doses
R/i

 

Haut de page

 

Vaccins contre la maladie de Newcastle

La vaccination contre la maladie de Newcastle (ND) est obligatoire pour toutes les exploitations de volailles de plus de 100 animaux. Le responsable de l’exploitation doit faire appel à un vétérinaire agréé pour la faire exécuter. Toutes les volailles (y compris les pigeons, voir chapitre « Vaccination des pigeons ») présentées lors de rassemblements (les expositions, les concours et les marchés sont à considérer comme des rassemblements) doivent être vaccinées contre la ND. Les volailles mises en vente sur un marché doivent avoir été vaccinées dans les trois mois qui précèdent la vente avec un vaccin adjuvé inactivé. Les volailles achetées sur les marchés doivent légalement être vendues avec un certificat de vaccination. Les vaccins vivants conviennent aussi bien pour la vaccination des poulets de chair que pour celle des poules pondeuses et reproductrices. Chez les poules pondeuses et reproductrices, cette première vaccination est suivie, après au moins 4 semaines, par une vaccination avec un vaccin inactivé. Cette vaccination de rappel doit se faire au moins 4 semaines avant le début de la ponte. Ces animaux peuvent être revaccinés avec un vaccin inactivé après le début de la mue.
Les volailles d’agrément peuvent être vaccinées au printemps ou en automne avec un vaccin inactivé, la durée de protection étant de l’ordre d’une année, ou lorsque les animaux n’ont pas encore été vaccinés avec un vaccin vivant auparavant.
- Pour la vaccination des dindes, un vaccin est disponible (vaccination à partir de l'âge de 14 jours), qui est également indiqué chez les possins d'un jour.
- Pour la vaccination des pintades, faisans, perdreaux et cailles, aucun vaccin n’est disponible en Belgique ; le médecin vétérinaire peut envisager d’appliquer le système de la cascade.
- Pour la vaccination des pigeons contre la maladie de Newcastle, voir " Vaccination des pigeons".
Vaccin
Vaccins vivants monovalents – Vaccins inactivés monovalents ou combinés.
Les vaccins à virus vivants contenant des souches lentogènes sont administrés durant la période d’élevage. L’utilisation des vaccins inactivés est exclusivement réservée aux immunisations de rappel des poules pondeuses et reproductrices, afin de les protéger durant la période de ponte.
Protection
La durée d’immunité des vaccins à virus vivant, telle que mentionnée dans les notices, est généralement de 4 à 6 semaines. Ceci suffit généralement pour les poussins de chair. Les poules pondeuses et reproductrices doivent être revaccinées avec un vaccin inactivé avant leur transfert vers les unités de ponte ou de reproduction.  Le but de ces vaccinations est double : a) protéger les volailles durant toute la période de ponte, et b) protéger de façon passive les poussins provenant de volailles vaccinées durant les premières semaines de leur vie.
Particularités
La ND est une maladie à déclaration obligatoire assortie d’une politique d’abattage pour raison sanitaire. Si la ND est constatée dans une exploitation avicole, la réalisation de la vaccination préventive obligatoire est l'une des conditions pour le remboursement des animaux mis à mort.
Depuis le début des vaccinations obligatoires, la Belgique n'a plus connu de cas de ND chez les volailles détenues dans des exploitations avicoles professionnelles. Le dernier cas de ND chez des volailles détenues par des particuliers date de 1998. Par contre, les cas de souches spécifiques au pigeon de ND (paramyxovirose) sont fréquents (voir chapitre « Vaccination des pigeons »).

Maladie de Newcastle

AVINEW (Merial) - Notice via AFMPS -
par dose:
virus viv de la maladie de Newcastle (souche VG/GA): min 5,5 log10 DIO50
vaccin lyophilisé voie oculaire ou oculo-nasale, po
Posologie:
Primovac:
- poule de chair (dès l'âge d'1 j): 1 dose/animal (voie oculaire ou oculo-nas)
Revac:
âge: 2-3 sem (po) (min 2 sem entre les 2 vac)
- poule future pondeuse et future reprod: 2 x 1 dose/animal à l'âge de 4 sem et 8 sem (voie oculaire, oculonas ou po)
Revac avec vac inact avant début de ponte
OOI: 14 après vac de base, DOI: jusqu’à 6 sem d’âge
Temps d'attente: 0 j
flacon 2000 doses
R/i
AVIPRO ND C131 (Lohmann AH) - Notice via AFMPS -
virus viv de la maladie de Newcastle (Clone 13-1): min 10 exp6 - max 10 exp7,2 DIE50/dose
vaccin lyophilisé po (via l'eau de boisson), intra-oculaire, spray
Posologie:
dès l'âge de 14 j
poulet de chair: 1 dose/animal
poule pondeuse, poulet de reproduction: 2 x 1 dose/animal à 4 sem d'intervalle
poulet de chair
OOI: 3 sem après vac (7 j chez les poulets séronégatifs) - DOI: 4 sem après vac
poule pondeuse/reproduct:
OOI: 3 sem après 1e vac
DOI: 9 sem après schéma de vac complet
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000, 10 x 2500, 10 x 5000 doses
R/i
AVISHIELD ND (Genera) - Notice via AFMPS -
virus viv lentogénique de la maladie de Newcastle, souche La Sota: 10exp6.0 à 10exp7.0 DICT50
vaccin lyophilisé par voie oculonasale ou dans l'eau de boisson
Posologie:
poule (dès l'âge de 1 j): 1 dose/animal, revac possible après 35 j
dinde (dès l'âge de 14 j): 1 dose/animal
poule: OOI: 21 j post vac, DOI: 35 j post vac
dinde: OOI: 21 j post vac, DOI: non établie
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2500 doses
R/
HIPRAVIAR-NDV CLON (Hipra) - Notice via AFMPS -
virus viv de la maladie de Newcastle (Clone CL/79): min 10exp 6,5 EID50/dose
vaccin lyophilisé po, nébulisation, instill. oculo-nasale
Posologie:
poulet (de chair) (âge > 1 j): 2 x 1 dose, 2e après l'âge de 14 j
OOI: pas d'info, DOI: 6 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses, 10 x 5000 doses
R/i
NOBILIS ND C2 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus att de la maladie de Newcastle (C2): min 5,7 - max 7,5 log10 EID50/dose
vaccin lyophilisé instill nasale et oculaire, vaporisation
Posologie:
poule (âge 1 j): 1 dose/animal
après 2-3 sem vac avec souche Clone 30
animaux séronégatifs:
OOI: 2 sem
DOI: 5 sem
animaux avec imm mat:
OOI: 2 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2500 doses
R/i
NOBILIS ND CLONE 30 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus viv de la maladie de Newcastle (clone 30): min 10exp 6 EID50/dose
vaccin lyophilisé dans l'eau de boisson, par voie oculo-nasale ou spray
Posologie:
poulette de chair:
(âge > 1 j): 1 dose/animal méthode spray, intranas ou intraocul
(âge >ou= 7 j): 1 dose/animal dans l'eau de boisson
Revac: après 2-3 sem méthode avec l'eau de boisson, spray, intranas ou intraocul
poules pondeuses, anim d’élevage, poulets destinés à la reprod: 1 dose/animal méthode spray, intranas ou intraocul
Revac: après 5-6 sem méthode avec l'eau de boisson, spray, intranas ou intraocul
OOI: 3 sem, DOI: 6 sem
Viande: 0 j, Œuf: 0 j
flacon 10 x 1000, 10 x 2500, 10 x 5000 doses
R/i
NOBILIS NEWCAVAC (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle (Clone 30): min 50 PD50/0,5 ml
Adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im (pas chez les poulets de chair), sc
Posologie:
poule: 0,5 ml/animal
poules pondeuses: ne pas vac le j de la vac Marek ou du sexage
prévac avec vac att contre ND, min 4 sem, de préférence 6 sem avant vac avec Nobilis Newcavac®
OOI: 3 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Viande: 0 j
Ne pas utiliser pendant la ponte ou pendant les 4 sem avant le début de la ponte
flacon 1 x 1000, 12 x 1000 doses (500 ml)
R/i
POULVAC ND HITCHNER B1 (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus de la maladie de Newcastle (souche Hitchner B1): 10exp 5,5-10exp 7,2 EID50/dose
vaccin lyophilisé dans l'eau de boisson, nébulisation, instill. oculo-nasale
Posologie:
poule: 1 dose/animal
en cas d'imm mat: 2e vac avec vaccin Lasota
OOI: 21 j après vac
DOI: min 6 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 5000 doses
R/i

Maladie de Newcastle + bronchite infectieuse

NOBILIS IB MULTI + ND (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus inact de la bronchite infectieuse:
M41: min 5,5 log2 VN U/dose
D274: min 4 log2 VN U/dose
virus inact de la maladie de Newcastle clone 30: min 50 PD50/dose
adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable sc, im
Posologie:
poule pondeuse, reprod (âge 14-18 sem): 0,5 ml/animal (min 3 sem avant la ponte)
Ce vac est administré min 4 sem après une vac avec un vaccin BI viv. Att
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Viande: 0 j
flacon 1000 doses (500 ml)
R/i

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome

NOBILIS ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle (souche Clone 30): min 50 PD50/dose
virus inact du Egg Drop Syndrome (souche BC14): min 6,5 log2 U-HI/dose
adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im, sc
Posologie:
poule pondeuse, reprod (âge 16-20 sem): 1 dose (0,5 ml)/animal, 4 sem min avant la ponte
pour assurer une bonne protection contre ND, prévac avec un vac ND att
OOI: non déterminé
DOI: 1 période de ponte
Viande: 0 j, Œuf: 0 j
flacon 1 x 1000 doses (500 ml)
R/i

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome + rhinotrachéite aviaire + bronchite infectieuse

GALLIMUNE ND + IB + EDS + ART (Merial) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle, souche Ulster 2C : min 50DP501
virus inact de la bronchite infectieuse, souche Mass41: min 18 UIHA
virus inact du syndrome de chute de ponte (EDS76), souche V127: min 180 UIHA
virus inact de la rhinotrachéite aviaire (syndrome des grosses têtes), souche VCO3: min 60 UPI
Adjuv : huile de paraffine
émulsion pour vaccin injectable im
Posologie:
poule pondeuse, reproductrice (âge > 18 sem): 1 dose (0,3 ml)/animal
Newcastle, bronchite infect, syndrome de chute de ponte: OOI: 4 sem après vac, DOI: 1 période de ponte
rhinotrachéite aviaire: OOI: 14 sem après vac, DOI: jusqu’à la fin de la période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/
NOBILIS RT+ IBmulti + ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
par dose (0,5 ml) antigènes inact du:
virus de la bronchite infectieuse, souche M41: min 5,5 log2 VN U
virus de la bronchite infectieuse, souche 249g: min 4 log2 VN U
virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But1#8544: min 9,5 log2 U Elisa
virus Egg Drop Syndrome '76, souche BC14: min 6,5 log2 U HI
virus de la maladie de Newcastle, souche Clone 30: min 50 PD50
Adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im
Posologie:
poule reprod, poule pondeuse: âge 14-20 sem: 0,5 ml/animal
ne pas admin pendant la ponte ni dans les 4 sem avant le début de la ponte
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 500 ml (1000 doses)
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre la bronchite infectieuse

La bronchite infectieuse aviaire est causée par un coronavirus  de distribution mondiale qui se propage rapidement au sein des volailles non vaccinées. En raison des nombreuses mutations et recombinaisons, le virus IB est susceptible de se modifier rapidement en une nouvelle variante ou un nouveau sérotype. La vaccination ne confère pas toujours le même degré de protection croisée contre un virus hétérologue sauvage.
Le programme de vaccination doit tenir compte des sérotypes circulants. Pour conférer une protection aussi large que possible, la vaccination peut être réalisée avec des vaccins IB contenant 2 sérotypes ou le schéma de vaccination peut prévoir des vaccinations successives avec deux sérotypes ou plus.
Vaccin
Vaccins vivants contenant une ou deux souches IB – Vaccins combinés contenant un virus IB inactivé et d’autres valences virales.
Des vaccins à virus vivants atténués de la bronchite infectieuse sont administrés durant la période d’élevage pour conférer une protection précoce et pour la primovaccination des futures poules pondeuses et reproductrices. Des vaccins inactivés sont administrés pour la vaccination de rappel des poules pondeuses et reproductrices avant leur transfert. En général, les poulets de chair ne sont vaccinés qu’une fois, à l’âge d’un jour. Des vaccins inactivés combinés contenant les valences IB et ND ou les valences IB, ND, EDS et rhinotrachéite aviaire, sont destinés à la revaccination des poules pondeuses et reproductrices. Ils sont administrés 3 à 4 semaines avant le début de la ponte et protègent les volailles durant toute la période de ponte. Les poules pondeuses peuvent être revaccinées après le début de la mue.
Les volailles d’agrément peuvent être vaccinées au printemps ou en automne avec un vaccin vivant contenant le souche Massachussetts et/ou un vaccin vivant contenant une souche variante.
Protection
Les schémas de vaccination contre la bronchite infectieuse ne confèrent pas toujours une protection suffisante pour toute la période de ponte. Dans les exploitations où l’on constate malgré tout encore régulièrement des diminutions de la ponte, le médecin vétérinaire peut développer un schéma de vaccination adapté, à appliquer éventuellement pendant la période de ponte. Dans la notice du vaccin, il est mentionné si le vaccin peut éventuellement être utilisé en période de gestation.
Dans les exploitations de poussins de chair où la bronchite infectieuse pose problème ou en cas de pression d’infection élevée, une revaccination peut être recommandée dans la période d’engraissement, incluant, outre les souches classiques de Masschussetts, des souches variantes qui seront choisies en fonction du virus sauvage circulant.
Particularités
Etant donné que le virus IB peut être rapidement inactivé, il importe de préparer et d’administrer les vaccins vivants à virus IB avec précaution, afin de garantir une efficacité optimale de la vaccination.

Bronchite infectieuse

CEVAC IBIRD (Ceva) - Notice via AFMPS -
virus att de la bronchite infectieuse (souche 1/96 ): min 2.8 - max 4.3 log10 EID50
vaccin lyophilisé inas (nébulisation), po (eau de boisson)
Posologie:
poule de chair (âge > 1 j): 1 dose/animal (nébulisation)
poule pondeuse (âge > 10 j, min 4 sem avant période de ponte): 1 dose/animal (po)
revac poule: 1 dose/3 sem
OOI: 3 sem après vac, DOI: 6 sem après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 20 x 1000 ou 20 x 5000 doses
R/
NOBILIS IB 4-91 (Intervet Int) - Notice via EMA -
virus att de la bronchite infectieuse (4-91): min 3,6 log10 EID50/dose
vaccin lyophilisé méthode de pulvérisation, instill. oculo-nasale, eau de boisson
Posologie:
Primovac:
1 dose/animal
poulet de chair, futures pondeuses et reproductrices
âge > 1 j: pulvérisation ou instillation
âge > 7 j: eau de boisson
Revac: 1 dose/6 sem
OOI-DOI: pas d'info
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 5000 doses
R/
NOBILIS IB MA 5 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus att de la bronchite infectieuse (Ma 5): min 10exp 3 log EID50/dose
vaccin lyophilisé méthode de vaporisation, inas, intra-oculaire et eau de boisson
Posologie:
poule: 1 dose/animal
nébulisation, voie oculo-nasale: dès l'âge d'1 j
eau de boisson: âge > 14 j
Induit une protection partielle contre le sérotype D274
OOI: 3 sem, DOI: 6 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2500 doses, 1 x 10 000 doses
R/
NOBILIS IB PRIMO QX (Intervet Int) - Notice via EMA -
virus att bronchite infectieuse aviaire (souche D388): 10exp4,0-10exp5,5 DIE501
vaccin lyophilisé par nébulisation ou par voie oculo-nasale
Posologie:
poulet (âge: dès 1 j): 1 dose/animal
OOI: 3 sem, DOI: 8 sem
Temps d'attente: 0 j
Ne pas utiliser chez les poules en cours de ponte ou au cours des 4 sem précédant l’entrée en ponte
flacon 10 x 5000 doses
R/
POULVAC IB PRIMER (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus att de la bronchite infectieuse
souche Massachusetts H 120: min 10exp 3 EID50/dose
souche D274 clone: min 10exp 3 EID50/dose
vaccin lyophilisé spray
Posologie:
poule de chair (âge 1 j):
1/2 dose
poule pondeuse ou reprod:
(âge 1 j ou 4 sem): 1/2 dose (âge 1 j) ou 1 dose (âge > 1 j)
(âge 15-16 sem): 2e vac avec vac inact
OOI: 21 j, DOI: 16 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 5000 doses
R/
POULVAC IB QX (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus att de la bronchite infectieuse
souche L1148: 10exp3-10exp5 DIO50
vaccin lyophilisé spray
Posologie:
poule de chair (âge > 1 j): 1 dose/animal
futures pondeuses ou reproductrices (âge > 7 j): 1 dose/animal
OOI: 3 sem après vac, DOI: 63 j après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2000 doses, 10 x 5000 doses, 10 x 10 000 doses
R/
POULVAC IBMM + ARK (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus de la bronchite infectieuse, souche Massachusetts 1263 et Arkansas 3168: min 10 exp3,3 EID50/dose
vaccin lyophilisé spray
Posologie:
poussin (dès l'âge d'1 j): 1 dose (0,5 ml)/animal
OOI: 3 sem après vac, DOI: 6 sem après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 5000 doses
R/

Maladie de Newcsastle + bronchite infectieuse

NOBILIS IB MULTI + ND (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus inact de la bronchite infectieuse:
M41: min 5,5 log2 VN U/dose
D274: min 4 log2 VN U/dose
virus inact de la maladie de Newcastle clone 30: min 50 PD50/dose
adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable sc, im
Posologie:
poule pondeuse, reprod (âge 14-18 sem): 0,5 ml/animal (min 3 sem avant la ponte)
Ce vac est administré min 4 sem après une vac avec un vaccin BI viv. Att
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Viande: 0 j
flacon 1000 doses (500 ml)
R/i

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome + rhinotrachéite aviaire + bronchite infectieuse

GALLIMUNE ND + IB + EDS + ART (Merial) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle, souche Ulster 2C : min 50DP501
virus inact de la bronchite infectieuse, souche Mass41: min 18 UIHA
virus inact du syndrome de chute de ponte (EDS76), souche V127: min 180 UIHA
virus inact de la rhinotrachéite aviaire (syndrome des grosses têtes), souche VCO3: min 60 UPI
Adjuv : huile de paraffine
émulsion pour vaccin injectable im
Posologie:
poule pondeuse, reproductrice (âge > 18 sem): 1 dose (0,3 ml)/animal
Newcastle, bronchite infect, syndrome de chute de ponte: OOI: 4 sem après vac, DOI: 1 période de ponte
rhinotrachéite aviaire: OOI: 14 sem après vac, DOI: jusqu’à la fin de la période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/
NOBILIS RT+ IBmulti + ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
par dose (0,5 ml) antigènes inact du:
virus de la bronchite infectieuse, souche M41: min 5,5 log2 VN U
virus de la bronchite infectieuse, souche 249g: min 4 log2 VN U
virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But1#8544: min 9,5 log2 U Elisa
virus Egg Drop Syndrome '76, souche BC14: min 6,5 log2 U HI
virus de la maladie de Newcastle, souche Clone 30: min 50 PD50
Adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im
Posologie:
poule reprod, poule pondeuse: âge 14-20 sem: 0,5 ml/animal
ne pas admin pendant la ponte ni dans les 4 sem avant le début de la ponte
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 500 ml (1000 doses)
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre la maladie de Gumboro

Vaccins
Des vaccins à virus vivants atténués contenant des souches intermédiaires du virus de la maladie de Gumboro (infectious bursal disease virus ou IBDV) sont administrés durant la période d’élevage des poules pondeuses et reproductrices et des poulets de chair.
Les vaccins disponibles sur le marché belge peuvent être utilisés pour vacciner les poulets de chair dès l'âge d'un jour, à condition que le taux en anticorps maternels soit suffisamment bas (titre en ELISA < 500) (voir aussi « Protection »).
Un vaccin contenant comme souche vaccinale un herpèsvirus de la dinde (HVT) recombinant, exprimant l'antigène protecteur (VP2) du virus de la bursite infectieuse aviaire (IBDV ou maladie de Gumboro), souche Faragher 52/70, protège les volailles simultanément contre la maladie de Gumboro et la maladie de Marek. Il peut être inoculé aux embryons âgés de 18 jours ou injecté aux poussins à l’âge de 1 jour.
Protection
Les vaccins contre la maladie de Gumboro n’induisent aucune immunosuppression; ils causent cependant une légère atrophie de la bourse de Fabricius. Le moment de la vaccination dépend entre autres du taux en anticorps maternels et de la pression d’infection. En général, on recommande deux vaccinations pour les groupes d’oiseaux présentant une forte variation interindividuelle des taux en anticorps maternels, ou pour les oiseaux de différentes origines.
Particularités
Le succès de la vaccination contre la maladie de Gumboro dépend largement du respect des mesures d’hygiène en matière d’élevage, notamment en ce qui concerne la désinfection des locaux
.

Maladie de Gumboro

AVIPRO GUMBORO VAC (Lohmann AH) - Notice via AFMPS -
virus att de la maladie de Gumboro (Cu-1M): min 2 log10, max 3,7 log10 DIE50/dose
vaccin lyophilisé dans l'eau de boisson
Posologie:
poulette de chair: 1 dose/animal
imm mat basse: âge > 7 j
imm mat élevée: âge > 14 j
poule pondeuse ou reprod: (âge 3-4 sem): 1 dose/animal, de préférence 2e vac après 3-7 j
Les vaccins contre ND et BI peuvent être administrés simultanément
aucun autre vac ne sera administré dans les 14 j avant et après l'admin de ce vac
OOI: 3 sem
DOI: min 14 sem après 2e vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000, 10 x 5000 ou 10 x 10 000 doses
R/
AVIPRO PRECISE (Lohmann AH) - Notice via AFMPS -
virus viv de la maladie Gumboro (souche LC 75): min 10 exp3 - max 10 exp4,5 EID50/dose
vaccin lyophilisé po avec l'eau de boisson
Posologie:
poule: 1 dose/animal
poulets de chair:
sans anticorps mat: âge > 7 j,
avec anticorps mat: 14 j
poules pondeuses et poulets reproducteurs:
sans anticorps mat: âge > 7 j,
avec anticorps: âge 3-4 sem
OOI: 14 j
DOI: 28 j
Temps d'attente: 0
flacon 10 x 1000, 5000 ou 10 000 doses
R/
HIPRAGUMBORO CW (Hipra) - Notice via AFMPS -
virus viv de la bursite infectieuse, souche CH/80: 10exp3,5 - 10exp5,5 CCID50
vaccin lyophilisé pour suspension po avec l'eau de boisson
Posologie:
calculer le moment approprié pour la vac (cf RCP)
poulets de chair: 1 dose/animal avec l'eau de boisson
OOI: 14 j après vac, DOI: 30 j après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 1000 doses, 10 x 5000 doses, 10 x 10000 doses
R/
HIPRAGUMBORO-GM97 (Hipra) - Notice via AFMPS -
virus viv de la maladie Gumboro (souche GM97): min 10 exp2 - 10 exp3 EID50/dose
vaccin lyophilisé pour suspension po avec l'eau de boisson
Posologie:
poule de chair (âge > 1 j): 1 dose/animal
l'âge de la vac dépend du titre d'Ac à l'âge de 1 j (titre ELISA de 500 ou moins)
OOI: 14 j après vac
DOI: 43 j après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses, 10 x 5000 doses
R/
NOBILIS GUMBORO D 78 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus de la maladie de Gumboro (D78): min 10exp 4 DICT50/dose
vaccin lyophilisé méthode de pulvérisation, instill. oculo-nasale, eau de boisson
Posologie:
poussin (âge 14-21 j): 1 dose/animal
(poussin sans imm mat âge: 8 j)
au plus tard 4 sem avant la période de ponte
OOI: 6-7 j, DOI: 31 j
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2500 doses, 1 x 10.000 doses
R/
POULVAC BURSA PLUS (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus viv de la bursite infectieuse (souche V877): 10exp2,2 - 10exp3,4 EID50/dose
vaccin lyophilisé po dans l'eau de boisson
Posologie:
poussin (âge > 10 j): 1 dose/animal
OOI: 14 j après vac, DOI: 32 j
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2000 doses, 10 x 5000 doses
R/
POULVAC BURSINE 2 (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus att de la maladie de Gumboro (Lukert): min 10exp 4,3 DICT50/dose
vaccin lyophilisé eau de boisson
Posologie:
imm mat basse:
poussin (âge > 14 j): 1 dose/animal
imm mat élevée:
poussin: 2 x 1 dose (à l'âge de 14 j et à l'âge de 21-28 j)
OOI-DOI: pas d'info
Viande, Œuf: 0 j
flacon 10 x 5000 doses
R/

Vaccins contre la maladie de Gumboro + maladie de Marek

VAXXITEK HVT + IBD (Merial) - Notice via EMA -
virus viv recombinant vHVT013-69: 3,6 log10 UFP/dose
vaccin injectable sc, in ovo
Posologie:
poussin âge 1 j: 1 x 0,2 ml (sc)/animal
œuf embryonné âge 18 j: 1 x 0,05 ml (in ovo)/œuf
Gumboro: OOI: 2 sem après vac, DOI: jusqu'à 9 sem
Marek: OOI: dès le 4e j, DOI: vac protège en période de risque
Temps d'attente: 0 j
ampoule 5 x 1000 doses
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre l'arthrite due aux réovirus

Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique.
Vaccin
Un vaccin inactivé en émulsion huileuse est utilisé chez les poules reproductrices.
Protection
Les vaccins protègent passivement les poussins contre l’arthrite virale.
Particularité
Le RCP du vaccin disponible mentionne une prévaccination avec un vaccin à réovirus vivant, un vaccin qui n’est pas commercialisé en Belgique.

Arthrite due aux réovirus

NOBILIS REO INAC (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
réovirus (1733 + 2408) inact: min 7,4 log2 U ELISA/dose
adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable sc, im
Posologie:
volaille (âge 16-20 sem): 1 dose (0,5 ml)/animal (4 sem min avant la ponte)
Prévacciner avec Nobilis Reo 1133, 4-6 sem avant la vaccination-booster avec le vaccin inactivé
OOI-DOI: pas d'info
Temps d'attente: 0 j
flacon 1000 doses (500 ml)
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre l'anémie infectieuse virale

Vaccin
Un vaccin vivant atténué est administré aux poules reproductrices afin d’augmenter leur taux en anticorps spécifiques du virus de l'anémie aviaire ou CAV, et de protéger passivement les poussins qui en sont issus. Le vaccin est administré par injection sous-cutanée au moins 6 semaines avant l’entrée en ponte.
Protection
La vaccination confère une protection passive aux poussins contre les signes cliniques et la mortalité dus au virus de l’anémie infectieuse aviaire.

Anémie infectieuse virale

AVIPRO THYMOVAC (Lohmann AH) - Notice via AFMPS -
anémie infectieuse virale (CAV), souche Cux-1, att: min 10exp 4,5 - max 10exp 5,5 TCID50/dose
vaccin lyophilisé po dans l'eau de boisson
Posologie:
poulet reprod (âge > 8 sem): 1 dose (min 6 sem avant début de ponte)
OOI imm active: 4 sem
DOI: imm active: 43 sem
OOI imm passive: à partir de l'âge d'1 j
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/
NOBILIS CAV P4 (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
chicken anaemia virus (26P4) att: min 10exp 3 DICT50/dose
vaccin lyophilisé et solvant injectable im, sc (solvant dilavia), méthode "wing web" (solvant unisolve)
Posologie:
poule de reprod (âge > 6 sem): 1 x 1 dose
vac jusqu'à au plus tard 6 sem avant la ponte
OOI-DOI: pas d'info
Viande: 0 j, Œuf: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre le syndrome de la chute de ponte (egg drop syndrome - EDS)

La vaccination contre le syndrome de la chute de ponte est envisagée en fonction de la situation épidémiologique.
Vaccin
Ces vaccins à adénovirus inactivés sont associés au vaccin contre la maladie de Newcastle, éventuellement en association avec la valence contre la bronchite infectieuse et la rhinotrachéite.  Les futures poules pondeuses peuvent être vaccinées au moins 4 semaines avant le début de la ponte.
Protection
Ils procurent une immunité durant une période de ponte.

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome

NOBILIS ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle (souche Clone 30): min 50 PD50/dose
virus inact du Egg Drop Syndrome (souche BC14): min 6,5 log2 U-HI/dose
adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im, sc
Posologie:
poule pondeuse, reprod (âge 16-20 sem): 1 dose (0,5 ml)/animal, 4 sem min avant la ponte
pour assurer une bonne protection contre ND, prévac avec un vac ND att
OOI: non déterminé
DOI: 1 période de ponte
Viande: 0 j, Œuf: 0 j
flacon 1 x 1000 doses (500 ml)
R/i

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome + rhinotrachéite aviaire + bronchite infectieuse

GALLIMUNE ND + IB + EDS + ART (Merial) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle, souche Ulster 2C : min 50DP501
virus inact de la bronchite infectieuse, souche Mass41: min 18 UIHA
virus inact du syndrome de chute de ponte (EDS76), souche V127: min 180 UIHA
virus inact de la rhinotrachéite aviaire (syndrome des grosses têtes), souche VCO3: min 60 UPI
Adjuv : huile de paraffine
émulsion pour vaccin injectable im
Posologie:
poule pondeuse, reproductrice (âge > 18 sem): 1 dose (0,3 ml)/animal
Newcastle, bronchite infect, syndrome de chute de ponte: OOI: 4 sem après vac, DOI: 1 période de ponte
rhinotrachéite aviaire: OOI: 14 sem après vac, DOI: jusqu’à la fin de la période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/
NOBILIS RT+ IBmulti + ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
par dose (0,5 ml) antigènes inact du:
virus de la bronchite infectieuse, souche M41: min 5,5 log2 VN U
virus de la bronchite infectieuse, souche 249g: min 4 log2 VN U
virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But1#8544: min 9,5 log2 U Elisa
virus Egg Drop Syndrome '76, souche BC14: min 6,5 log2 U HI
virus de la maladie de Newcastle, souche Clone 30: min 50 PD50
Adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im
Posologie:
poule reprod, poule pondeuse: âge 14-20 sem: 0,5 ml/animal
ne pas admin pendant la ponte ni dans les 4 sem avant le début de la ponte
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 500 ml (1000 doses)
R/

 

Haut de page

 

Vaccins contre la laryngotrachéite infectieuse

Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique.
Vaccins
Les vaccins contiennent des virus vivants et sont administrés par instillation oculaire pendant la période d’élevage des poules pondeuses et reproductrices ou des volailles d’agrément. Un vaccin contenant l’herpès virus vivant du dindon recombinant (souche HVT/ILT-138) exprimant gD et gI du virus de la laryngotrachéite infectieuse protège contre la maladie de Marek et la laryngotrachéite infectieuse. Ce vaccin est administré ou poussin d’un jour.

Laryngotrachéite infectieuse

NOBILIS ILT (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus att de la laryngo-trachéite infectieuse (souche Serva): min 10exp 2,5 EID50/dose
vaccin lyophilisé instill oculaire
Posologie:
poule (âge 6 sem): 1 goutte/animal
OOI: 3 sem, DOI: pas d'info
Viande: 0 j
flacon 10 x 1000 ou 10 x 2500 doses
R/

Maladie de Marek + laryngotrachéite infectieuse

INNOVAX-ILT (Intervet Int) - Notice via EMA -
herpèsvirus vivant du dindon recombinant (souche HVT/ILT-138) exprimant gD et gI du virus de la laryngotrachéite infectieuse: 10exp 3,1 - 10exp 4,1 PFU
vaccin injectable sc
Posologie:
poule (âge 1 j): 1 dose/animal
OOI: ILT: 4 sem, Marek: 9 j
DOI: ILT: 60 sem, Marek: toute la période à risque
Temps d'attente: 0 j
ampoule 1 x 2000 doses
R/i

 

Haut de page

 

Vaccins contre la rhinotrachéite

Ces vaccins sont utilisés en fonction de la situation épidémiologique.
Vaccin
Vaccins vivants monovalents – vaccin inactivé de la rhinotrachéite combiné avec d’autres virus inactivés (NCD, EDS et IB).
Un vaccin à virus vivant atténué est recommandé pour la primovaccination des futures poules pondeuses et reproductrices afin de prévenir les symptômes respiratoires, la chute de ponte et la diminution de qualité de la coquille d’œuf, provoqués par le virus de la rhinotrachéite aviaire (sous-types A et B).
Durée de l’immunité après le schéma de vaccination complet: 1 période de ponte.

Rhinotrachéite

NOBILIS RHINO CV (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
virus att de la rhinotrachéite aviaire, souche TRT 11/94: min 10exp1.5 DICT50 et max 10exp3.7 DICT50/dose
vaccin lyophilisé à usage oculo-nasal ou spray
Posologie:
poule (âge > 1 j): 1 dose/animal
Ne pas utiliser chez des animaux en cours de ponte ou dans les 4 sem précédant le début de la ponte
OOI: 3 sem après vac, DOI: 16 sem après vac
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses, 10 x 5000 doses
R/
POULVAC TRT (Zoetis) - Notice via AFMPS -
virus att de la rhinotrachéite de la dinde (clone K): min 10exp 3,2 CCID50 et max 10exp 4,5 CCID50/dose
vaccin lyophilisé pour solution pour instill oculo-nasale ou spray
Posologie:
dinde (âge 1 j): 1 dose/animal
OOI: 3 sem après vac
DOI: 14 sem
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 2000 doses
R/

Maladie de Newcastle + Egg drop syndrome + rhinotrachéite aviaire + bronchite infectieuse

GALLIMUNE ND + IB + EDS + ART (Merial) - Notice via AFMPS -
virus inact de la maladie de Newcastle, souche Ulster 2C : min 50DP501
virus inact de la bronchite infectieuse, souche Mass41: min 18 UIHA
virus inact du syndrome de chute de ponte (EDS76), souche V127: min 180 UIHA
virus inact de la rhinotrachéite aviaire (syndrome des grosses têtes), souche VCO3: min 60 UPI
Adjuv : huile de paraffine
émulsion pour vaccin injectable im
Posologie:
poule pondeuse, reproductrice (âge > 18 sem): 1 dose (0,3 ml)/animal
Newcastle, bronchite infect, syndrome de chute de ponte: OOI: 4 sem après vac, DOI: 1 période de ponte
rhinotrachéite aviaire: OOI: 14 sem après vac, DOI: jusqu’à la fin de la période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 10 x 1000 doses
R/
NOBILIS RT+ IBmulti + ND + EDS (Intervet Int via MSD AH) - Notice via AFMPS -
par dose (0,5 ml) antigènes inact du:
virus de la bronchite infectieuse, souche M41: min 5,5 log2 VN U
virus de la bronchite infectieuse, souche 249g: min 4 log2 VN U
virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But1#8544: min 9,5 log2 U Elisa
virus Egg Drop Syndrome '76, souche BC14: min 6,5 log2 U HI
virus de la maladie de Newcastle, souche Clone 30: min 50 PD50
Adjuv: paraffine liquide
vaccin injectable im
Posologie:
poule reprod, poule pondeuse: âge 14-20 sem: 0,5 ml/animal
ne pas admin pendant la ponte ni dans les 4 sem avant le début de la ponte
OOI: 4 sem après vac
DOI: 1 période de ponte
Temps d'attente: 0 j
flacon 500 ml (1000 doses)
R/

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

© CBIP-projet vétérinaire

CBIPvet
Contenu du site | Le C.B.I.P. | Contact | Aide | Disclaimer
subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link
subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link